Lectures: loisir

Source: Amazon.fr
Source: Amazon.fr

"Mille femmes blanches", Jim FERGUS 

 

Ce livre est une fiction basée sur un fait réel. En 1874, le président des Etats Unis accepte d'échanger mille femmes blanches au chef indien Little Wolf contre des chevaux. C'est donc à partir de ces faits authentiques que l'auteur a imaginé le journal de l'une de ses femmes donnée aux Cheyennes.

Un voyage émouvant et poignant au coeur d'un peuple injustement masacré.  

Extrait: " Et nous revoilà en marche... Nos chevaux en trottant partent retrouver la plaine, où le Peuple suit le bison, lequel suit l'herbe verte qui, elle, nait de la Terre." 

Source: http://www.lastfm.fr/forum/5/_/62361/67
Source: http://www.lastfm.fr/forum/5/_/62361/67

"Into The Wild", Jon KRAKAUER

 

Vous avez peut être vu le film racontant le périple de Christopher Mac Candless.  Et si vous avez aimé cette histoire réelle, je vous conseille vivement ce livre qui apporte des précisions sur ce qu'on ne pourrait pas soupçonner en regardant le film. Et surtout, vous découvrirez des extraits du journal de Chris MacCandless. 

 

 " I don't want to know what time is it. I don't want to know what day it is or where I am. None of this matters." 

 

"Don't settle down and sit in one place . Move around, be nomadic, make each day a new horizon." 

 

"Happiness is only real when shared."  

 

by Christopher Mc Candless

 

Lectures: éducation

Source: Amazon.fr
Source: Amazon.fr

"Mémoire de maîtres, paroles d'élèves"

 

Ce livre rassemble des témoignages sur l'école, écrits à la fois par des professeurs et des élèves. A travers ces souvenirs divers, on réalise combien un enseignant peut marquer à vie un élève, et réciproquement...

 

"Eduquer l'être humain, c'est peut être lui enseigner que "l'être" est supérieur au "paraître" et ne se résume pas à l' "avoir". C'est peut être lui apprendre le respect inconditionnel de la dignité humaine; c'est peut-être lui prouver par notre éthique quotidienne dans notre vie d'enseigné, dans notre vie d'enseignant, dans notre vie de citoyen, dans notre vie privée ou professionnelle, que le refus raisonné de la loi du plus fort résume à lui seul le principe essentiel qui nous protège de la barbarie...

Jean-Pierre Guéno. 

 


Source: Amazon.fr
Source: Amazon.fr

"Libres enfants de Summerhill", Alexander S. NEILL. 

 

En 1921, Alexander S. NEILL fonde une école dans la région de Londres qui repose sur le principe suivant: la liberté des enfants. Si un enfant n'a pas envie de se rendre en cours, personne ne peut l'y obliger. Je trouve cette expérience extrêmement enrichissante, car elle nous amène à remettre en question le système éducatif actuel et nous pousse à réfléchir sur la motivation des élèves. Un enfant ne s'investira t-il pas mieux dans un travail s'il en voit l'intérêt, un intérêt qu'il aura découvert par lui même? 

 

"Le but de la vie, c'est la poursuite au bonheur. L'éducation devrait être une préparation pour la vie." 

 

"Il est évident qu'une école où l'on force des enfants actifs à s'asseoir devant des pupitres pour étudier des matières inutiles est une mauvaise école.  Une telle école n'est bonne que pour [..] ces citoyens sans imagination qui veulent des enfants dociles, dénués eux aussi d'imagination et qui s'accomoderont d'une civilisation dont l'argent est la marque du succès." 

 

"Je préférerais voir sortir de nos écoles d'heureux balayeurs de rues que des savants névrosés."  

 

Alexanderr S. NEILL.